La publication d’ouvrages diverses sur l’histoire régionale est une mission pour la Société historique. Bien consciente de l’importance des écrits pour influencer les mentalités, elle propose un éventail de sujet de plus en plus grand depuis le début des années 2000. La plupart d’entre eux sont disponibles en vente dans nos bureaux et dans les librairies de la région de Sorel-Tracy.

Publications

Les familles censitaires

Débutée par l’intérêt de Roland Plante et de Madeleine Blanche Lussier sur la généalogie, la série des censitaires se penche sur les familles de Sorel et des environs qui ont encore des descendants dans la région. Les 14 ouvrages proposent un résumé de l’histoire de Sorel pour mettre l’arrivée des colons en contexte, puis un aperçu de la vie des trois premières générations de ces familles. Parmi les éléments soulignés par les auteurs, nous retrouvons les mariages, l’achat des propriétés, les déplacements de ces ancêtres, etc. Chacun des livres de cette série est parsemé d’observation faite par les auteurs, tant sur la recherche que sur des éléments contextuels importants.

De gauche à droite : les deux auteurs, Mme Madeleine Blanche Lussier et M. Roland Plante

Regard sur notre histoire

L’objectif de cet ouvrage est d’offrir à tout Sorelois un album photo des endroits, des événements ou des activités qui ont marqué le XXe siècle. Pour ce faire, nous avons séparé ce livre en thème (géographique, économique, social, etc.). Cet ouvrage est un cadeau idéal pour ceux qui sont intéressés à notre histoire locale, tant pour ces habitants que pour des gens de l’extérieur.

Sorel & Tracy : un fleuve, une rivière, une histoire

À la suite de plusieurs années de recherche, nous nous sommes rendu compte qu’après le célèbre ouvrage d’Adélard Couillard-Desprès (1921), aucun livre n’avait entrepris la tâche de raconter l’histoire de Sorel et Tracy depuis leur fondation. C’est l’historien Mathieu Pontbriand, sous la direction du professeur Yvan Lamonde, s’est intéressé plus profondément au XXe siècle et aux changements apportés par les deux guerres mondiales dans notre ville. Cet ouvrage de 553 pages saura vous renseigner sur les grands moments de notre histoire.

Réalisations

Concours Percy-Foy

Le concours Percy-Foy avait été créé au courant des années 1980 pour promouvoir l’histoire locale chez les jeunes des écoles secondaires Fernand-Lefebvre et Bernard-Gariépy. Pendant plus de 20 ans, le concours mettait de l’avant les productions écrites de ces jeunes en les récompensant par quelques prix d’une centaine de dollars. La Société historique Pierre-de-Saurel organisait ce concours avec la Ville de Sorel-Tracy.

Les Prix Portail d’Or

Les démarches de sensibilisation de la population à l’égard du patrimoine sont primordiales selon la Société historique. C’est l’une des raisons d’être du concours Prix Portail d’Or .

Le patrimoine bâti de Sorel-Tracy tout comme celui du Bas-Richelieu a un certain caractère : églises, parcs, maisons, bâtiments agricoles, cimetières et quelques rares bâtiments historiques… forment un ensemble qui retrace l’histoire de notre région et lui justifie une personnalité.

« De manière générale, le terme « patrimoine » peut désigner une maison ; un édifice public ; un édifice commercial ou industriel ; un bâtiment agricole ; un ensemble plus ou moins étendu de biens collectifs ou non, parcs, jardins, monuments. L’ensemble de ce patrimoine a la particularité commune d’être des ( propriétés transmises par les ancêtres) »

Le patrimoine sous toutes ses formes fait l’objet d’attentions croissantes de la part non seulement des autorités responsables, mais aussi du grand public. Sa conservation répond au besoin de trouver dans notre cadre de vie, des points de repère concrets et authentiques sur lesquels peut se fonder une identité culturelle collective.

La restauration et la valorisation du patrimoine bâti représentent un enjeu d’une grande importance pour le Bas-Richelieu :

  • un enjeu économique par l’activité que génère la restauration du patrimoine bâti (métiers de la construction, de la rénovation, métiers spécialisés) et sa mise en valeur (activités touristiques et culturelles) ;
  • un enjeu culturel par la transmission aux générations futures d’un patrimoine préservé, restauré et valorisé ;
  • un enjeu de société et de solidarité permettant au milieu défavorisé comme à une clientèle mieux nantie de se réapproprier les logements qu’offrent les projets liés à la revalorisation du patrimoine, permettant à celui-ci de demeurer lieu de vie et contribuer à l’amélioration du cadre de vie.

Le patrimoine bâti représente une référence culturelle de première importance pour notre société. De l’héritage culturel de la société québécoise, ce patrimoine est la part la plus directement liée au territoire. Il contribue pour une part non négligeable à la définition du cadre de vie des habitants de notre région. Par ignorance et souvent par indifférence ou par manque de moyens financiers, ce patrimoine est en fait menacé de destruction ou de dégradation. On a qu’à penser au sort de la plus importante de nos maisons patrimoniales, la Maison des Gouverneurs : mal-aimée, oubliée. On a même ajouté à l’injure en niant l’importance historique de la Maison des Gouverneurs, la reléguant depuis plus de soixante ans à ne servir bien souvent que de salle de réception.

La Société historique Pierre-de-Saurel consciente de ses responsabilités et du peu de moyens financiers dont elle dispose, encourage par son concours Prix Portail d’Or, les efforts et les sacrifices financiers consentis par les propriétaires de maisons patrimoniales dans le but de les restaurer, les valoriser et les entretenir.

En choisissant de privilégier le patrimoine privé pour son concours Prix Portail d’Or, l’objectif de la Société historique Pierre-de-Saurel est d’affirmer le respect et le souci de sauvegarder ce type de patrimoine et inciter le public à prendre en compte les problèmes liés au maintien de ce fleuron de notre histoire.

Le Prix a été remis pour la dernière fois en 2007. 

Saurel en histoire

Partit d’une idée du conseiller municipal M. Patrick Péloquin, Saurel en histoire était censé être un rassemblement des anciennes familles de la région. Devant l’enthousiasme et le support de la ville, le premier festival, qui s’était déroulé sur deux jours, fêtait la riche histoire de toute la région. Avec le succès retentissant de cette première aventure, il a été proposé à la Société historique de continuer ce festival pour les années futures.

L’an passé, nous avons célébré près de 400 ans d’alimentation. Plus de 3 000 personnes ont apprécié les diverses activités proposées lors de cette journée de fin de semaine, tant par des ateliers, de l’animation, des chants, de la nourriture et des conférences.  Cela est sans compter les nombreux marchands qui offraient des pièces artisanales ou des produits alimentaires de qualité !

Trousse pédagogique

C’est lors d’une demande de mandat fait par la MRC Pierre-de-Saurel que la Société historique se propose pour créer une trousse pédagogique. Cette trousse a pour objectif de fournir aux enseignants de la région un outil de référence pour inclure des éléments de l’histoire locale dans leurs exercices. La Société historique a eu comme mandat de faire la recherche pour les classes du primaire et du secondaire, ce qui représente un contenu pour la 3e année primaire jusqu’à la 4e année du secondaire. Cela représente plus de 350 pages de recherche.